Follow us on Twitter

Bienvenue

SC Conseil est une agence de relations presse, social media et e-reputation. Avec 2 entités basées à Paris et à Nantes, l'agence s'appuie sur la créativité et l'anticipation pour accompagner ses clients pour développer leur influence dans les medias (relations presse, relations publiques) et sur le web social.

> Lire
 
Cas clients Previous Suivant

Campagne RP pour Odicebox.com

Campagne : Odicé, la box ludo-éducative qui fait découvrir le monde aux enfants.

 

Objectifs : Développer la visibilité d'Odicé, box ludo-éducative pour les mini globe-trotters, générer des échos positifs sur le web et dans la presse grand public et susciter l'intérêt des grands titres comme Elle, Maxi, Gulli...

Profiter d'un temps fort au mois de décembre pour communiquer sur les box Odicé dans les rubriques cadeaux de Noël.

> Lire

Succès média pour le concert Rire en Slam

Campagne :

Concert « Rire en Slam » organisé le 25 juin 2013 à la salle Gaveau au profit de l’association Théodora avec deux artistes de renom Grand Corps Malade et Baptiste Lecaplain.

 

Objectifs :

Assurer la médiatisation du spectacle « Rire en Slam » et de ses artistes et profiter de cet événement pour communiquer plus largement sur l’association Théodora.

> Lire

Programme de recrutement de mamans ambassadrices Quinny

Campagne :

Opération de recrutement de 20 mamans ambassadrices "Quinny Reporters"

 

Objectifs :

constituer une communauté de parents ambassadeurs de la marque Quinny, futurs co-auteurs d’un blog mettant en avant leurs aventures avec leurs poussettes.

> Lire

Expertise sécurité auto Bébé Confort

Campagne : Enquête Bébé Confort /association Prévention Routière sur les enfants en voiture

 

Objectifs : Sensibiliser les journalistes et le grand public à la sécurité des enfants en voiture. Développer la notoriété de Bébé Confort comme spécialiste des sièges auto et des questions s’y afférentes.

> Lire

Mini-jeu facebook vintage pour Crucial.fr

Campagne : A la chasse aux performances avec Crucial.fr – un mini jeu vintage pour recruter une communauté online

 

 Objectif : développer la communauté Facebook de Crucial.fr, site e-commerce leader de l’ajout de mémoire vive. Imaginer un jeu viral destiné à une communauté de gamer pour communiquer sur les performances de l’ordinateur en surfant sur la nostalgie de ces internautes et agrandir la communauté de Crucial France sur Facebook.

> Lire
Relations Presse on-line

Best Of
left
La balance connectée Medisana dans la section de 20Minutes.fr La gamme VitaDock de Medisana dans les pages de L'Equipe Siège auto pour bébé footballer dans 4x4 Mag les femmes préfèrent les Geek-  Etude Crucial.fr Le FASTT, une bonne idée pour Téléphoche L'éco-conception par Adelphe dans la revue Doses
L'expertise de crucial.fr dans Metro Le Territoire du Nord de l'Australie et sa faune dans VSD Les Sables d'Olonne dans le Nouvel Obs Le programme minceur efficience d'Insudiet à la une dans Marie-Claire Les boissons hyperprotéinées Insudiet dans ELLE Le GNPP à l'honneur dans l'Express
Terra Botanica dans Ouest france Le Point pour Aquent Bébé Confort dans Télé 7 Jours Terra Botanica dans le JDD Les aides du FASTT dans Réponse à tout Le guide vert du SNESSI dans la Tribune
On va s'gêner - Job de l'été aux Sables d'Olonne Femme Actuelle - les aides du Fastt RTL - Bébé confort
right

5 façons de proposer un sujet aux journalistes via les réseaux sociaux

Envoyer
Lundi, 31 Mars 2014 14:42

Fotolia 50411717_XS


C’est un fait, les journalistes utilisent Internet et les réseaux sociaux pour faire de la veille et détecter de nouvelles actualités qu’ils pourront relayer à leur tour. Ils utilisent aussi les réseaux sociaux pour entrer en contact direct avec leurs sources et les influenceurs. Enfin, ils utilisent les réseaux sociaux pour leur « personal branding ».

Le web et le web social sont devenus des outils intournables de la pratique quotidienne de leur métier, en complément des autres moyens de recherche et de vérification de l’information qu’ils utilisaient hier.


Parce que ce sont des utilisateurs particulièrement actifs des réseaux sociaux et d’Internet, l’interaction avec les journalistes via les réseaux sociaux peut représenter un moyen efficace de les contacter et de mieux se faire connaître d’eux. Si toutefois vous utilisez ces nouveaux moyens d’entrer en contact de manière fine, sociale et engageante.


Avant de se lancer tête baissée dans cette démarche de prise de contact avec les journalistes via les réseaux sociaux, prenez le temps de respecter certaines bonnes pratiques que nous avons souhaité partager avec vous ci-dessous. Elles vous aideront à attirer l’attention des journalistes, sans pour autant donner l’impression de spamer leurs comptes avec des messages d’autopromotion.


Pensez RELATION avant de promouvoir votre actualité

La plupart des réseaux sociaux ne vous permettront pas d’envoyer un message en privé à quelqu’un si vous n’êtes pas connecté à cette personne d’une façon ou d’une autre. Et même si cela peut s’avérer techniquement possible, c’est un moyen risquer de se faire remarquer…


Si vous voulez qu’un journaliste fasse attention à votre marque ou à votre actualité, vous devez avant tout créer un relationnel qui soit bénéfique tant pour vous que pour le journaliste avec lequel vous souhaitez entrer en contact. Et ce, bien avant de le solliciter pour promouvoir une actualité. C’est une simple question de savoir vivre.


D’abord, il est nécessaire de réfléchir au réseau le plus opportun à choisir pour entrer en contact avec le journaliste avec lequel vous souhaitez vous mettre en relation.  Si vous ne connaissez pas du tout le journaliste ou êtes peu connecté avec lui via vos profils sociaux, utilisez plutôt Twitter ou Linkedin, des réseaux pros, plus « tolérés » par les mises en relations opportunes relatives à  des sujets experts/professionnels. Réservez Facebook à des journalistes avec lesquels vous êtes déjà en contact dans la vie de tous les jours, que vous avez déjà rencontrés et ave  qui vous avez des affinités réelles. Demander un journaliste en contact sur Facebook, si vous ne le connaissez pas du tout, peut-être perçu par le principal intéressé comme une démarche des plus cavalières…Et vous porter préjudice, en terme de relationnel…


Ne croyez pas que les personnes vont automatiquement vous « suivre» ou devenir amis avec vous à leur tour. Il faut pour cela leur donner une raison de vous suivre, en commençant par faire bonne impression. Posez-vous cette question : si un journaliste qui couvre votre secteur d’activité lit votre profil maintenant, sera-t-il tenté de vous suivre pour en savoir plus ?  La description de votre profil doit donc être concise, « interpellante », pour les followers que vous souhaitez attirer. Il peut vraiment faire la différence entre être suivi et être ignoré. Les journalistes sont souvent très suivis, et ils reçoivent chaque jour pour bon nombre d’entre eux des alertes les informant qu’ils ont un nouveau follower. Si votre profil passe inaperçu, attendez-vous à vous faire oublier.


Privilégiez le sur-mesure à la communication de masse

Même si cela vous paraît une perte de temps d’envoyer des propositions de sujets bien qualifiées à chaque journaliste de manière individuelle, mettez vous à la place du journaliste. Ils reçoivent peut-être 200 propositions de sujet chaque jour et vous messages diffusés en masse passent probablement directement en spams dans leur messagerie. Et même si votre mail arrive dans leur boîte, à destination, ce n’est pas pour autant qu’ils auront envie de le lire s’ils constatent qu’il s’agit d’un message de masse.


Sur les réseaux sociaux, pas vraiment le choix. Les messages en masse sont bannis pour la plupart et il faut donc s’assurer d’une démarche de prise de contact « sur-mesure ». Adopter une stratégie du « sur-mesure », c’est aller de plus en plus vers une approche plus ciblée des relations presse. L’idée est de sélectionner les principaux influenceurs médiatiques, les journalistes les plus à même d’être intéressé pas vos actualités et de les contacter via les réseaux sociaux, ou via leur blog, pour leur proposer une idée de sujet. Ce qui sous-entend de bien connaître leurs centres d’intérêt.

 

Ne vendez pas votre actualité, commencez une conversation

Les réseaux sociaux sont conçus pour créer des conversations, pas pour une promotion à sens unique. Plutôt que de faire la promotion de votre sujet via les réseaux sociaux, ayez pour ambition de créer une conversation. La conversation peut être liée à votre pitch, et parfois même ne pas du tout y être corrélée. En effet, engager une conversation avec un journaliste alors que vous n’avez pas de sujet particulier à lui proposer est le meilleur moyen de tisser des liens sur le long terme. Echanger sur un sujet en lien avec ses publications et montrer que vous avez les mêmes centres d’intérêt ne sont que plus de valeur ajoutée dans la relation que vous allez instaurer.


Si vous ne savez pas vraiment quoi dire, parcourez ses récentes publications et trouvez le moyen de les commenter. Un bon moyen de commencer la discussion.


Demandez un avis plutôt que d’envoyer votre info presse

Plutôt que d’envoyer directement votre communiqué de presse ou votre pitch, tentez de demander l’avis au journaliste concerné. Interrogez-le sur le sujet de votre actualité.

Demandez-lui si ça lui semble intéressant, pertinent. Cela peut s’avérer un moyen puissant de gagner son attention et de construire une relation de confiance, sans paraître trop insistant. Cela sous-entend ici que vous soyez déjà bien identifié par le journaliste comme un prescripteur d’information reconnu de son secteur.


Créez une landing page de référence pour votre actualité

Quand vous souhaitez entrer en contact avec des journalistes via les réseaux sociaux pour leurs parler d’un sujet d’actualité, vous aurez besoin de rendre votre message court et attractif.

Il est donc conseillé de créer un espace sur le Net pour renvoyer le journaliste ou l’influenceur vers le détail de votre sujet, qu’il s’agisse d’un espace sur le site de votre client ou sur votre newsroom. Ils pourront y trouver les informations principales, faits et chiffres, visuels, documents disponibles sur le sujet que vous souhaitez mettre en avant. Dans votre message, vous n’aurez qu’à publier le lien de votre landing page afin de l’inviter à en savoir plus et à vous contacter.

Ne négligez pas ce dispositif. Pour de nombreux journalistes, il suffit de quelques secondes pour se faire une idée et décider de traiter ou non tel ou tel sujet.


Suivez la couverture médiatique

Après que vos contacts aient écrit sur votre actualité, contactez-les via le réseau social que vous avez utilisé pour échanger afin de le remercier. Un remerciement public est optionnel mais bienvenu.


Enfin et naturellement, continuez à entretenir une relation dans la durée avec vos journalistes et influenceurs, en montrant régulièrement votre intérêt pour les informations qu’ils partagent et les tenant informés des nouveautés relatives à l’actualité qu’ils ont relayé si nécessaire.



Pour conclure, une chose est sûre, les médias sociaux sont un moyen puissant d’entrer en contact et en relation avec les journalistes et influenceurs de votre secteur.

N’en négligez pas les codes, n’en abusez pas, ne les ignorez pas. Et souvenez-vous que les réseaux sociaux ne sont pas un moyen de ciblage de masse. Ils sont là pour engager une conversation, construire un relationnel et faire grandir vos connexions avec vos publics d’influence. Soyez sûrs de bien les utiliser à bon escient. 

Facebook TwitterLinkedin viadeo Partage sur Google+
 
Création site internet : Agence web Images Créations