Assistant virtuel : la fiche métier expliquée

Les nouvelles technologies de communications ont permis la création de nouveaux métiers. Parmi ceux-ci, existe l’assistant virtuel. En pleine expansion actuellement, cette profession séduit pas mal de personnes. On vous dit tout à propos de ce métier dans cet article.

Description du métier

Les missions d’un assistant virtuel sont diverses. Cela part de la production de contenus pour un site internet ou pour un blog, à la gestion de la comptabilité d’une entreprise en passant par la gestion d’agenda et du service client. En définitive, l’assistant virtuel exerce un métier de polyvalence et peut se voir attribué des tâches de différentes natures, selon ses compétences et son savoir fait.

Lire également : Comment connaître le dirigeant d’une entreprise ?

Bien sûr, vous n’êtes pas besoin d’être expert dans tous les domaines qui concerne la profession pour vous y lancer. En revanche, chercher à accroitre continuellement ses connaissances peut se révéler être un atout. Un assistant virtuel est donc dans la recherche perpétuelle du savoir pour améliorer la qualité de ses services et en offrir d’autres.

Voici quelques tâches que l’on attribue aux assistants virtuels :

A lire aussi : Qui peut domicilier une société ?

  • Saisie de donnée sur un back-office ;
  • Production de fiche technique ;
  • Planification d’évènement ;
  • Gestion d’appels téléphoniques.

Cette liste n’est pas exhaustive.

Ce qui rend encore plus impressionnant le métier d’assistant virtuel est qu’il peut être pratiqué depuis son domicile. Il suffit qu’il dispose des équipements et des moyens nécessaires, tels que la connexion internet, un ordinateur, un téléphone portable, etc.

Compétences requises pour devenir assistant métier

Comme vous l’avez certainement compris, les missions attribuées à un assistant métiers dépendent en grande partie de ses compétences. Plus elles sont nombreuses et plus l’assistant virtuel sera sollicité. Néanmoins, pour un début dans le métier, vous devez disposer de quelques acquis tels que :

  • La maîtrise de l’outil informatique: c’est la première compétence recherchée chez un assistant virtuel. Tout se fait à partir d’un ordinateur et si vous ne savez pas comment vous en servir, vous ne pourriez en aucun cas, servir vos clients ;
  • La maîtrise parfaite de la langue : Vous devez avoir un niveau de langue élevé, et savoir parler la langue du public cible de l’entreprise avec laquelle vous collaborez. Cette dernière peut se trouver en France comme à l’étranger ;
  • La maitrise de l’art de parler, à l’écrit ou à l’oral : Ci-dessous, on a évoqué les missions d’un assistant virtuel et la rédaction de contenus pour un site ou un blog s’y trouve. Pour exceller dans ce domaine, vous devez connaitre les bases de l’écriture et séduire le public visé par votre entreprise employeur. Aussi, a-t-on évoqué parmi les missions d’un assistant virtuel, la gestion d’appel téléphonique. Il est impossible que vous fassiez cela, sans connaitre les règles de communication orale.
  • La maîtrise des enjeux en cours dans le monde de l’entrepreneuriat : cela vous permettra de vous adapter aux réalités des entreprises avec qui vous aurez à collaborer ?
  • L’excelle dans la gestion administrative et le secrétariat 
  • La maîtrise des nouvelles technologies
  • L’excelle dans la gestion d’agenda en ligne et la planification.

Si vous ne disposez pas de ces compétences, faites-vous former pour acquérir de nouvelles connaissances.

virtuel la fiche métier expliquée

Comment devenir assistant virtuel

Il n’y a pas mille chemins pour dorer le blouson d’un assistant virtuel. Il faut se faire former et se lancer sur le marché à la recherche de clients. Lesquelles sont bien évidemment des entreprises.

Se faire former

En réalité, aucun diplôme ou aucune attestation de formation professionnelle n’est requis pour être assistant métier. Donc en théorie, vous n’êtes pas du tout obligé de vous faire former pour vous lancer dans ce métier tant que vous disposez des compétences qu’il faut. Seulement, dans ce cas, vous aurez du mal à trouver votre premier client.

Notez que le secteur d’activité qui vous intéresse est un terrain ravagé par la concurrence. De ce fait, les entreprises prises les collaborateurs les mieux qualifiés pour leurs confier les tâches d’un assistant métier. Vous n’aurez donc aucun poids si vous ne faites pas valoir une preuve de formation. Pour cela, et en plus dans le but de peaufiner vos connaissances, faites-vous former avant de vous lancer dans le métier.

En ce qui concerne la formation elle-même, il n’y a pas un module qui regroupe toutes les compétences d’un assistant virtuel. Vous devez donc vous faire former pour chaque compétence requise.

Trouver son premier client

Il existe plusieurs plateformes qui mettent en relation les entreprises et les freelances. Il serait convenable pour vous de vous y inscrire et de commencer à rendre de petits services tout en créant une réputation et en obtenant des témoignages positifs. Une fois que vous une réputation solide, commencez à créer votre offre et mettez-les sur le marché. Encore une fois, vous devez penser à la concurrence. Observez bien ce qui se passe autour de vous pour rendre votre offre plus attractive.

Fidéliser ses clients

Une fois que vous avez décroché votre première grosse collaboration, faites tout pour garder celle-ci. Mais en même temps, recherchez d’autres. Fidéliser ses clients revient à les séduire à travers la qualité de ses services. Si vous atteignez ce but, vos clients vous recommanderont à d’autres et votre réputation grandira d’elle-même.

à voir

L’entretien des locaux professionnels

L’image d’une entreprise est d’une importance capitale afin de garder vos clients et en attirer de nouveaux. Plusieurs éléments contribuent notamment à l’améliorer. En plus ...