BTP : quelles chaussures de sécurité pour travailler sur les enrobés ?

Les chaussures de sécurité font partie des EPI ou équipements de protection individuelle. Elles protègent des risques d’accident et participent à votre confort sur le lieu de travail. Les modèles sur le marché se déclinent en plusieurs gammes différentes. Elles sont à choisir selon les tâches réalisées et les risques qu’elles représentent. Dans le cadre de travaux de construction de route, l’enrobé est l’une des étapes qui soumet les travailleurs à des conditions difficiles. En effet, ils sont en contact avec un sol très chaud. Voici nos conseils pour trouver les chaussures de sécurité adaptées.

L’importance des chaussures à isolation thermique pour vos travaux sur des enrobés

Les enrobés sont répandus sur le sol à une température située entre 80° C et 150° C. Les professionnels du BTP qui interviennent sur le chantier sont ainsi constamment en contact avec un sol très chaud. Il est ainsi indispensable de porter des chaussures spécialisées comme les chaussures de sécurité Heckel, par exemple, qui sont à la fois résistantes et confortables.

A lire aussi : Garagiste : comment diagnostiquer plus efficacement ?

Il est aussi conseillé de porter des chaussures dotées de semelles en caoutchouc. Elles doivent respecter certaines normes, comme la certification HRO, une norme européenne qui concerne les chaussures de sécurité EN 20345. Les paires normées résistent à de hautes températures, jusqu’à 300° C.

Toutefois, le fait que la semelle soit particulièrement résistante à la chaleur ne signifie pas forcément que la personne est protégée de la chaleur. Nous vous conseillons de privilégier une paire de chaussures qui possède une bonne isolation thermique. Selon l’exigence EN 20345, la température à l’intérieur ne monte pas au-delà de 22° C.

Lire également : Déménagement de bureaux à Lyon : s'y prendre correctement

chaussures de sécurité

Comment vos chaussures de sécurité permettent-elles d’absorber les vibrations ?

Les chaussures de sécurité adaptées pour travailler sur les enrobés sont dotées de semelles qui permettent d’absorber les vibrations. En amortissant les chocs, elles limitent l’apparition d’inconfort, de troubles musculo-squelettiques et de douleurs dorsales et articulaires.

En général, le talon est fait d’un matériau composite spécifique bien connu pour atténuer les vibrations. Le port de ces chaussures apporte un meilleur confort, même si vous êtes exposé à des vibrations régulièrement. Par ailleurs, elles sont dotées de semelles intérieures spécifiques qui participent à l’amortissement des chocs. Plusieurs couches de matériaux sont souvent utilisées pour une efficacité optimale.

La semelle : lisse et anti-glisse

Vous devez aussi être attentif à la qualité et à la conception de la semelle. En général, les semelles extérieures ont pour principal rôle d’apporter une bonne adhérence. Si elle est de qualité, elle doit être à la fois lisse et anti-glisse. En général, elles sont en gomme, un matériau résistant, mais léger. Elle peut être fabriquée avec du caoutchouc.

Outre leur caractère antidérapant, ces matériaux sont aussi efficaces en termes d’isolation et d’absorption des chocs. Pour travailler sur les enrobés, misez sur une paire dotée de semelles lisses afin de ne pas laisser de traces sur l’asphalte.

à voir