Épargne: quelle solution choisir en 2023 ?

Pour de nombreux Français, le fait de pouvoir épargner régulièrement est une préoccupation majeure. Le but est de mettre de l’argent de côté pour faire face à des périodes plus difficiles ou pour réaliser des projets divers qui peuvent être professionnels ou personnels. Qu’il s’agisse de se constituer un capital ou de préparer sa retraite, la question reste la même : quelle solution choisir pour épargner ? Dans la suite de cet article, nous allons vous présenter différentes options pour vous aider à sélectionner la meilleure solution pour votre épargne en 2023 !

Le livret A

Nous commençons avec le livret A qui est un support historique que vous pouvez retrouver dans toutes les banques. Il est même possible de dire que l’ouverture d’un livret A est un véritable réflexe pour beaucoup de personnes. La collecte réalisée dans un compte de type livret A permet de financer la création de logements sociaux. Le taux de rémunération du livret A est fixé selon les taux interbancaires et en fonction de l’inflation. Par ailleurs, le taux du livret A peut être amendé par l’État pour diverses raisons politiques. Actuellement, il est possible d’ouvrir facilement un livret A en ligne grâce aux banques en ligne.

Lire également : Les solutions pour améliorer l'air dans les restaurants : la hotte à charbon

C’est pour qui ?

Le livret A est un support d’épargne accessible à tous. En effet, même les mineurs peuvent ouvrir un livret A. En revanche, il n’est pas possible de posséder plusieurs livrets A.

Quelles possibilités ?

Ce type de compte présente peu de risque. Avec un livret A, le capital est entièrement garanti. Il est également possible de retirer les fonds en seulement 24 heures.

A voir aussi : Les clés pour bien choisir ses chaussures de sécurité

Quels en sont les avantages ?

Le livret A offre de nombreux avantages. Pour commencer, il faut savoir que le seuil d’accès pour ouvrir ce type de livret est relativement bas, puisqu’il s’élève généralement à 15 euros. Grâce à ce type de compte bancaire, vous pouvez mettre en place des virements réguliers de votre compte courant vers votre livret A. De plus, vous ne prenez aucun risque ni avec le capital versé ni avec la rémunération de l’épargne. Pour finir, la rémunération du livret A n’est pas soumise à la fiscalité, ni à l’impôt, ni aux prélèvements sociaux.

Quelles sont les limites ?

Comme pour tous les produits d’épargne, il existe certaines limites à connaître. Pour commencer, le dépôt maximum sur ce compte d’épargne est de 22 950 euros. Par ailleurs, le montant du dépôt peut être augmenté de 12 000 euros à condition d’utiliser un Livret de Développement Durable (LDD) fonctionnant comme un livret A. Dans les limites, on peut aussi préciser que le taux de rémunération du livret A est assez faible. Mais il est bon de savoir que le taux d’intérêt du livret A qui était à 1% en 2022 est passé à 3% depuis février 2023.

On peut donc retenir que le livret A est une option accessible pour une épargne à court terme qui rémunère peu, mais qui ne présente pas de risque. Ce qui est certain, c’est qu’il est toujours préférable de placer son argent sur un livret A, que de le laisser dormir sur un compte courant sans aucune rémunération.

Le livret d’épargne bancaire

Un livret d’épargne bancaire est un type de compte qui a été largement développé ces dernières années avec l’arrivée d’acteurs spécialisés. Il s’agit d’un support d’épargne qui permet de profiter d’une rémunération sujette à une prime à l’ouverture. Par la suite, l’épargnant peut bénéficier d’un taux boosté sur une période donnée avec un montant limité.

C’est pour qui ?

L’ouverture d’un livret d’épargne est possible pour toutes les personnes majeures dans toutes les banques. De plus, il est possible de posséder plusieurs livrets d’épargne.

Quelles possibilités ?

Le livret d’épargne bancaire présente souvent un taux d’intérêt boosté d’environ 2% pendant quelques mois. Par la suite, la rémunération sera moins élevée. Le livret d’épargne est donc plutôt réservé aux projets à court terme.

Quels avantages ?

L’avantage du livret d’épargne bancaire, c’est qu’il permet de garantir le capital placé et qu’il offre une rémunération connue à l’avance. Et avec ce type de compte, vous pouvez retirer les fonds en moins d’une semaine.

Quelles sont les limites ?

Lorsque la période de taux boosté est terminée, le livret d’épargne bancaire n’offre qu’une rémunération limitée qui se trouve généralement entre 0,5 et 1%. De plus, la rémunération est soumise au prélèvement forfaitaire libératoire et aux prélèvements sociaux.

Donc, le livret d’épargne présente un intérêt pour épargner en 2023 seulement si vous pouvez profiter d’une offre commerciale sur quelques mois pour un projet à court terme.

Le plan d’épargne en actions (PEA)

Sur ce support appelé compte de titres, des investissements sont réalisés sur certaines catégories de produits financiers. Il faut savoir que le PEA permet à l’épargnant de profiter de conditions fiscales très avantageuses.

C’est pour qui ?

Toutes les personnes majeures peuvent ouvrir un PEA dans leur banque. Et comme pour le livret A, le détenteur ne peut posséder qu’un seul plan d’épargne en actions.

Quelles possibilités ?

Investir sur des actions est un placement financier risqué, mais qui présente un taux de rémunération plus intéressant. L’épargnant doit avoir une certaine tolérance au risque, mais il peut profiter de rendements plus élevés. Il faut souligner que ce support d’investissement atteint son optimum fiscal à partir de la 5e année. En ce sens, le PEA doit être réservé pour les investissements à long terme.

Quels avantages ?

L’avantage principal du PEA, c’est sa fiscalité. En effet, elle est très intéressante pour le détenteur. Tous les gains obtenus sont capitalisés sur le plan d’épargne en actions sans fiscalité du moment que les sommes ne sont pas retirées du compte. Si le détenteur retire ses gains après 5 ans, il ne sera soumis à aucune fiscalité. Il n’y aura que les prélèvements sociaux qui seront dus à hauteur de 17,2%.

Quelles sont les limites ?

Sachant que le PEA est investi en actions, il présente des risques. Autrement dit, il ne peut pas être le seul support d’épargne du détenteur. Il peut être intéressant de disposer à la fois d’un livret A et d’un PEA par exemple. De plus, le total des versements effectués sur le PEA ne doit pas dépasser 150 000 euros.

En conclusion, il n’existe pas de solution unique pour gérer votre patrimoine financier. Vous devez choisir vos placements en analysant leurs avantages et leurs limites.

à voir