Les critères de choix d’un TPE mobile

Un TPE mobile

Avec les paiements par carte qui prennent le dessus sur le paiement matériel, le terminal de paiement électronique est un outil incontournable pour les artisans et les commerçants. Il faut savoir que la carte bancaire est le mode de paiement préféré des Français. Aujourd’hui, le choix des terminaux de paiement sur le marché est relativement vaste, et il n’est pas toujours évident de s’y retrouver. Voici donc les critères essentiels à retenir pour trouver le TPE mobile qui répond le mieux à vos besoins et à ceux de vos clients.

Le terminal de paiement électronique, c’est quoi exactement ?

Le terminal de paiement électronique (TPE) est un appareil spécialement conçu pour accepter les paiements par carte bancaire. L’enregistrement de l’opération est instantané et les transactions sont sécurisées. Le compte bancaire du client est immédiatement débité et celui du commerçant crédité du montant de la vente.

A lire également : Comment être sûr de louer un utilitaire de qualité pour votre entreprise

Le terminal de paiement mobile convient surtout aux activités de commerce ambulant. Il répond parfaitement aux besoins des commerçants mobiles et des professionnels en déplacement, notamment :

  • les marchands qui effectuent du porte-à-porte, les commerciaux sur terrain, les professionnels de la vente éphémère, les food-trucks,
  • les artisans qui proposent leurs services à domicile comme le plombier, l’électricien ou le coiffeur,
  • les professionnels du transport de type taxi ou VTC,
  • les professions libérales comme les médecins ou les psychologues.

Dans tous les cas, privilégiez toujours un appareil avec une batterie offrant une excellente autonomie. Le TPE mobile s’adapte aussi aux commerces en local. L’appareil peut tout à fait remplir les fonctions d’un terminal fixe et d’un modèle portable.

A voir aussi : Quel outil pour un travail d’équipe à distance ?

Le TPE mobile se présente sous forme de boîtier en plastique avec :

  • un écran qui affiche toutes les informations nécessaires à la réalisation de la transaction comme l’heure ou le montant de la vente,
  • une ou deux fentes qui accueillent les cartes bancaires,
  • un clavier qui aide le commerçant à parcourir un menu et à indiquer le montant à payer d’une part, et qui permet aussi au client de saisir son code confidentiel, d’autre part,
  • une imprimante qui fournit les reçus au client et les pièces justificatives dont le commerçant a besoin,
  • un capteur Near Field Communication (NFC) pour autoriser les paiements sans contact par téléphone ou par carte bancaire sur les modèles les plus récents,
  • les ports pour les différents branchements.

Le mode de communication avec la banque

Pour accepter les paiements par carte bancaire, le terminal de paiement mobile doit être connecté en permanence à l’établissement bancaire. Le mode de communication facilite la demande d’autorisation. La liaison se fait par le biais de trois technologies distinctes.

La connexion internet ADSL

La liaison par la connexion ADSL requiert un abonnement internet haut débit. L’appareil sera directement branché sur la box. Un câble RJ45 assure le transfert de données entre les deux appareils, notamment pour les demandes d’autorisation et la collecte des informations bancaires à distance. Aujourd’hui, de plus en plus de terminaux peuvent se connecter avec la box internet par Wi-Fi.

La technologie 3G / GPRS

Le modèle 3G / GPRS communique avec la banque grâce au réseau de télécommunication sans fil. Pour être entièrement autonome, l’appareil doit être équipé d’une carte SIM. La liaison passe donc par le réseau de l’opérateur mobile. Aujourd’hui, il s’agit de la solution de paiement la plus facile à installer et à mettre en œuvre. Grâce à ce type de technologie, le commerçant peut encaisser les sommes requises n’importe où et à n’importe quel moment, à condition que le dispositif capte le réseau de téléphonie mobile 3G ou GPRS.

Quid du système mPOS ?

Le mPOS qui fait référence à « Mobile Point of Sale » ou « point de vente mobile » est une solution de paiement qui séduit de plus en plus de commerçants français. Il s’agit cette fois-ci d’un terminal de paiement mobile qui se connecte au serveur internet du smartphone ou de la tablette associé(e) grâce à la technologie Bluetooth. En embarquant une application dédiée, le support choisi fait alors office de caisse enregistreuse. Le TPE mobile mPOS est disponible directement auprès de la banque partenaire, avec un contrat monétique classique, ou auprès de l’entreprise qui le fournit. Dans ce cas, l’encaissement se fait directement vers le compte bancaire de cette dernière, avant d’être reversé sur votre propre compte après un délai de 3 à 4 jours. Le dispositif est surtout recommandé aux commerçants qui enregistrent un volume de transactions quotidien assez faible.

La performance

Le TPE mobile doit être facile à utiliser. Un appareil performant et fiable démarre en quelques secondes, afin de permettre aux clients de procéder au paiement le plus rapidement possible. Un appareil complexe n’est pas adapté, surtout en période de forte affluence des clients. Vous éviterez ainsi les longues files d’attente.

Les fonctionnalités supplémentaires

Le terminal de paiement mobile peut aussi embarquer des fonctionnalités supplémentaires ; ce qui aura forcément un impact sur le prix d’acquisition. Outre l’encaissement des ventes, d’autres services sont possibles, notamment :

  • l’acceptation d’autres moyens de paiement internationaux comme American Express, Unionpay, JCB ou Discover,
  • le paiement en 2 ou 3 fois,
  • le paiement à crédit,
  • la gestion d’un programme de fidélité,
  • la gestion de facture,
  • l’accès aux historiques de vente.

La location

Contrairement à ce que l’on pense, il est tout à fait possible de louer un terminal de paiement mobile. D’ailleurs, plus de 95 % des commerçants privilégient la location sur une courte ou longue durée. Il s’agit aussi de la solution idéale pour les activités ponctuelles ou saisonnières. En choisissant l’option achat, vous risquez de vous retrouver avec un appareil obsolète dans quelques années. Comme tout appareil électronique, le TPE mobile est amené à évoluer.

Avant de se lancer dans la location de votre système de paiement, il est tout de même utile de vérifier un certain nombre de points, notamment :

  • le prix d’achat qui varie en fonction de la technologie utilisée et des fonctionnalités supplémentaires disponibles,
  • les frais d’installation, d’assistance et de maintenance,
  • les frais mensuels,
  • les frais de mise à jour,
  • le renouvellement de l’appareil après une certaine période,
  • les frais de télécommunication,
  • la commission fixe minimum par transaction facturée par la banque.

à voir