Comment choisir le meilleur vidéoprojecteur professionnel ?

Le vidéoprojecteur est un dispositif souvent utilisé en entreprise, notamment pour les réunions et les formations. Il existe des versions fixes et transportables, ainsi que des modèles simples et haut de gamme. Pour choisir le meilleur vidéoprojecteur professionnel, certains éléments sont à considérer.

Vidéoprojecteur professionnel : les critères de choix

Le meilleur moyen de choisir un vidéoprojecteur professionnel est d’analyser à la fois vos besoins, et les fonctionnalités de l’appareil. Pour vous aider dans votre démarche, voici les facteurs dont il faut tenir compte.

Lire également : Entreprise en 2023 : l’IA peut booster la productivité de votre service d’assistance, voici comment

L’utilisation du vidéoprojecteur

L’utilisation prévue va conditionner le type de modèle à choisir. Ainsi, le vidéoprojecteur peut être destiné à accompagner les commerciaux dans leur présentation chez un prospect ou un client. Dans ce cas, il faut adopter un dispositif mobile et léger (moins de 2 kg) muni d’une connectique adaptée. Les fonctions les plus pratiques sont notamment l’allumage rapide, les enceintes intégrées et la connexion USB.

Si l’outil reste dans l’entreprise, mais qu’il doit régulièrement changer de pièce, optez pour un modèle transportable. Le vidéoprojecteur doit également être doté d’une capacité de fonctionnement conséquente, supérieure à 15 000 heures. Si vous choisissez un modèle fixe, destiné à être placé sur une table ou en hauteur, tenez compte du niveau sonore provenant du système d’aération. Misez sur un appareil affichant entre 25 et 35 décibels.

A voir aussi : Quelle matière choisir pour ses panneaux publicitaires ?

La connectique

Il existe plusieurs points qu’il faut considérer dans le choix d’un vidéoprojecteur :

  • le connecteur VGA : il relie votre ordinateur au vidéoprojecteur,
  • l’entrée DVI : elle sert à transmettre les flux vidéo de votre ordinateur au projecteur,
  • l’entrée HDMI : il s’agit d’une norme et d’une interface audio-vidéo totalement numérique, qui permet de relier une source audio/vidéo à un appareil de diffusion,
  • l’entrée S-VIDÉO : elle offre la possibilité de connecter le vidéoprojecteur à des équipements vidéo,
  • le port USB : il permet de diffuser le contenu d’une clé USB sans avoir recours à un ordinateur.

Veillez donc à bien tenir compte de ces critères dans le choix d’un vidéoprojecteur.

Le contraste

Le contraste est la différence entre les couleurs foncées et les couleurs claires. Il ne faut pas le négliger pour projeter une image de qualité. Pour un usage professionnel, le taux de contraste recommandé est de 1 000 : 1.

La technologie du vidéoprojecteur

Il existe deux principales technologies pour les vidéoprojecteurs : le LCD et le DLP. Pour un usage professionnel, nous vous conseillons d’opter pour un modèle LCD ou pour le TRI-LCD, la version évoluée. Il s’agit du choix le plus adapté pour bénéficier d’un bon rapport qualité/prix et d’un appareil plus compact. Sachez tout de même que la technologie DLP procure de meilleurs contrastes. Elle est plutôt destinée aux systèmes de home cinéma.

La taille de l’image

La taille de l’image dépend de la pièce dans laquelle l’appareil sera placé. Pour vous faire une idée de la hauteur, vous devez mesurer celle de la pièce, puis soustraire un mètre. Quant à la largeur, basez-vous sur l’utilisation prévue, en mode 4:3 ou 16:9. Multipliez ensuite la hauteur de l’écran par un facteur de 1,33 ou de 1,79. Par exemple, pour une hauteur de deux mètres en diffusion 16:9, la largeur est à définir avec le calcul suivant : 2 × 1,79 = 3,58 mètres.

Il existe également des vidéoprojecteurs qui disposent d’objectifs interchangeables. Ils s’adaptent facilement et peuvent être utilisés dans des salles de différentes tailles.

La lampe intégrée au vidéoprojecteur

Le vidéoprojecteur est équipé d’une lampe à durée de vie limitée. Il est donc important de lire attentivement la notice du fabricant, car cette information y est généralement mentionnée. La durée de vie varie de 1 000 à 6 000 heures, mais la moyenne est de 3 000 heures.

choisir un vidéoprojecteur

Quelle doit être la luminosité du vidéoprojecteur ?

La distance entre le projecteur et l’écran, la taille et le degré d’éclairage ambiant dans la pièce sont les principaux facteurs de dégradation de l’image. Il convient donc de définir la luminosité en fonction de ces paramètres. Elle se mesure en lumens, sachant qu’un dispositif de 1 000 lumens est l’idéal pour une salle de réunion complètement obscure. Pour une pièce éclairée de taille moyenne (environ 30 m²), il faut au moins 1 500 lumens. Un local plus grand nécessite entre 2 500 et 3 000 lumens en fonction de l’éclairage de la pièce.

Sachez également qu’un vidéoprojecteur doit pouvoir fonctionner correctement dans une salle bien éclairée pour permettre aux participants de prendre des notes dans de bonnes conditions. Une projection en plein jour nécessitera donc un appareil doté d’une luminosité conséquente.

Quelle résolution du projecteur est adaptée à un usage professionnel ?

La résolution constitue le nombre de pixels (px) qui forme une image. Plus il est élevé, plus cette dernière est nette. Voici les types de résolution disponibles :

  • SVGA (Super Video Graphics Array) : 800 x 600 px (format 4:3),
  • XGA (Extended Graphics Array) : 1024 × 768 px (format 4:3),
  • HD READY : 1280 x 720 px (format 16:9),
  • WXGA (Wide Extended Graphics Array) : 1280 x 800 px (format 16:10),
  • FULL HD : 1920 x 1080 px (format 16:9),
  • WUXGA (Wide Ultra Extended Graphics Array) : 1920 x 1200 px (format 16:10),
  • ULTRA HD 4K : 3840 x 2160 px (format 16:9).

Pour projeter des documents bureautiques, auparavant la résolution XGA (1024 x 768) était suffisante. Cependant, de nos jours, les entreprises doivent utiliser la HD READY ou la FULL HD pour une présentation PowerPoint dans les meilleures conditions.

vidéoprojecteur en entreprise

Quel budget pour un bon vidéoprojecteur professionnel ?

Le prix des vidéoprojecteurs est très variable. Il peut aller de 500 à 30 000 euros, voire au-delà. Trois critères expliquent notamment les coûts de ces appareils. Il s’agit de la résolution, de la luminosité et du type de technologie de projection.

Il est possible de se procurer un vidéoprojecteur performant pour salle de réunion à moins de 1 200 euros. Cela concerne notamment des appareils laser à 3 000 lumens. Quant aux dispositifs à laser de qualité supérieure d’environ 5 000 lumens, il faut compter entre 4 000 et 5 000 euros.

Est-il préférable d’acheter ou de louer votre projecteur ?

Cela dépend de la fréquence et de la durée d’utilisation de l’appareil. Si vous vous en servez souvent, il est préférable d’en acheter un. En revanche, pour un besoin ponctuel ou occasionnel, nous vous conseillons la location d’un appareil performant.

Dans le cas d’un achat, pensez à l’entretien du matériel. Vous pouvez cependant vous délester de ces points en louant un vidéoprojecteur. Dans ce dernier cas, vous pourrez bénéficier des modèles les plus récents.

Les différents types de vidéoprojecteurs professionnels et leurs avantages

Il existe différents types de vidéoprojecteurs professionnels sur le marché, chacun avec ses propres avantages et inconvénients. Voici quelques-uns des modèles les plus couramment utilisés :

Ce type de vidéoprojecteur est idéal pour une utilisation dans les salles de classe ou dans les petites salles de réunion car il peut être placé près du mur sans que cela n’affecte la qualité d’image. Les appareils à courte focale permettent également un gain d’espace considérable.

Pour les présentations en extérieur ou dans des environnements lumineux, ces projecteurs offrent une intensité lumineuse importante qui permet aux images projetées d’être visibles même en plein jour. Ces modèles sont particulièrement adaptés pour des événements comme des conférences publiques où la projection doit être effectuée sur un grand écran avec beaucoup de luminosité ambiante.

Cette technologie propose une image ultra-haute définition ainsi qu’une durée de vie prolongée grâce à l’utilisation d’un diode laser au lieu d’une lampe traditionnelle. Le résultat est spectaculaire, mais c’est aussi un investissement coûteux.

Ils intègrent différentes technologies interactives telles que le tactile et peuvent projeter directement sur n’importe quelle surface plane comme un tableau blanc numérique (TBI). Parmi leurs points forts : ils fournissent plusieurs outils de collaboration en temps réel.

Ils peuvent être placés directement sur la table ou le bureau et nécessitent très peu d’espace. Leur usage est idéal pour les espaces exigus tels que les salles de classe, les bureaux, ou encore dans une projection mobile avec un système audio intégré.

Avant de choisir son vidéoprojecteur professionnel, il faut connaître sa technologie ainsi que l’utilisation qu’on en fera.

Comment bien entretenir votre vidéoprojecteur professionnel pour une utilisation optimale ?

Une fois que vous avez choisi votre vidéoprojecteur professionnel, vous devez savoir comment en prendre soin. Un entretien régulier peut prolonger la durée de vie de l’appareil et garantir une qualité d’image optimale.

La première étape est de garder le projecteur propre. Les poussières qui s’accumulent sur les lentilles peuvent causer des problèmes d’image et réduire leur netteté. Pour nettoyer les lentilles, utilisez un chiffon doux ou un pinceau antistatique pour éliminer la poussière sans rayer la surface.

Vous devez nettoyer régulièrement le filtre à air du vidéoprojecteur pour éviter qu’il ne se bouche avec des particules nocives qui affecteraient sa performance au fil du temps. Le filtre doit être remplacé selon les recommandations du fabricant (généralement tous les 1500 heures).

Veillez à manipuler votre vidéoprojecteur avec précaution : évitez toute secousse ou choc pendant son transport et lorsqu’il est allumé ; n’éteignez pas l’appareil brusquement après usage, mais attendez qu’il refroidisse avant cela.

Protégez-le contre tout élément extérieur potentiellement nuisible, comme la lumière directe du soleil, l’humidité excessive ou encore la température ambiante trop élevée, car cela peut avoir un impact négatif sur sa performance globale.

Bien entretenir son vidéoprojecteur professionnel permettra non seulement une utilisation plus efficace, mais aussi une longue durée de vie assurée sans avoir besoin d’un remplacement prématuré coûteux. N’oubliez pas de lire les instructions du fabricant pour un entretien adéquat et consultez régulièrement un technicien qualifié pour des réparations ou des mises à jour techniques.

à voir