Services aux entreprises

Faire appel à un comptable free lance

Un comptable indépendant est-il obligatoire ? En fait, un comptable agréé n’est jamais obligatoire… mais dès que vous voulez confier votre comptabilité à un prestataire de services, vous ne pouvez passer par un cabinet comptable. Donc, en bref, un comptable indépendant, devrions-nous ou non ? Et à partir de quand ? Clarifications…

Un pigiste doit-il avoir un comptable agréé ?

Non, sur ce point, il n’y a pas d’obligation légale pour un entrepreneur d’utiliser les services d’un expert-comptable. D’autre part, s’il veut externaliser la tenue de ses comptes, il a l’obligation de faire appel à un expert-comptable. Subtile ? Un peu…

En effet, seul un expert-comptable est autorisé à tenir les comptes de tiers.

Lire également : Comment domicilier son entreprise ?

Si jamais vous avez dû impliquer un comptable indépendant qui n’a pas le titre d’un comptable agréé, alors restez sur vos gardes, il peut être appelé un « faux comptable » et travailler avec lui pose de vrais risques…

Selon votre statut juridique, vos obligations comptables seront plus ou moins étendues. C’est pourquoi lecomptable indépendant sera plus ou moins essentiel en fonction de votre statut juridique.

A découvrir également : Les services dont une entreprise à besoin

Freelance, quand devrions-nous faire appel à un comptable ?

Il y a autant de cas que les plans d’affaires. C’est à vous de juger ce qui vous intéressera le plus en fonction de votre facilité à gérer l’administration et les chiffres.

Freelance avec le programme de micro-entrepreneurs (ex-auto-entrepreneur) :

Tant que l’entreprise bénéficie du régime des micro-entreprises, le choix d’un expert-comptable n’est pas nécessaire. Les obligations comptables des micro-entrepreneurs sont en effet très simplifiées.

D’ autre part, il peut être intéressant de disposer d’un outil de gestion approprié qui prévoit, par exemple, les dépassements des AC.

Freelance, en entreprise individuelle (AE) :

Encore une fois, il est tout à fait possible de garder vos comptes seuls, si vous vous sentez prêt à y consacrer le temps nécessaire. Parce que les obligations sont en effet plus étendues. Par exemple, si votre taxe dépasse les seuils d’exonération de TVA, vous devez déclarer votre TVA sur une base mensuelle ou trimestrielle, en fonction de votre régime de TVA.

Sachez qu’il est souvent possible d’attribuer seulement une partie des tâches comptables à votre comptable. Cela vous permet de limiter le montant des frais comptables tout en assurant la sécurité de votre gestion.

Notez que, dans les IS, vous avez un intérêt à vous joindre à un centre de gestion ou à une association agréée (CGA/AGA) qui vous permet de bénéficier d’une non-augmentation de votre résultat imposable de 25 %. Toutefois, certaines CGA peuvent exiger que vous accompagniez un comptable agréé.

Souvent, c’est un changement de statut et surtout la transition vers une entreprise qui incite les travailleurs indépendants à se poser la question du soutien comptable.

Freelance en société, quel expert-comptable choisir ?

Les obligations comptables des entreprises sont beaucoup plus élevées que dans les entreprises individuelles : TVA, dépôts de comptes, tenue de registres obligatoires, etc. Il est donc difficile d’économiser sur les aides extérieures.

Certains cabinets comptables se spécialisent dans de très petites entreprises comme la vôtre. Mais peu importe, assurez-vous que votre contrat de comptabilité s’adapte à la taille de votre entreprise et à la façon dont vous opérez.

C’ est le cas de Christine Sun , cliente ECL Direct et consultante en marketing digital, spécialisée dans le marketing relationnel. Elle commence comme une auto-entrepreneure mais veut se déplacer rapidement dans une entreprise :

« J’avais déjà une base pour ma formation en école de commerce. Elle était gérable parce que les procédures étaient simplifiées. Mais quand je suis allé à SASU, j’ai vu que c’était une autre histoire et j’ai cherché un cabinet d’experts-comptables pour se concentrer sur mon activité (…) Je voulais une entreprise réactive qui était connectée et soutenue par le technologies disponibles… J’ai économisé beaucoup de temps en déléguant ces tâches très longues. »

En savoir plus sur le témoignage

Et aussi, comment choisir votre comptable indépendant ? Critères pour regarder plus lorement…