Les clés pour bien choisir ses chaussures de sécurité

Sur le lieu de travail, la sécurité est essentielle. Les chaussures de sécurité sont un élément fondamental de protection pour de nombreux métiers et secteurs d’activité. Il est crucial de faire les bons choix lorsqu’il s’agit de sélectionner cette part importante de l’équipement de travail.

Comprendre les normes des chaussures de sécurité

Pour commencer, il est essentiel de comprendre les normes auxquelles doivent répondre les chaussures de sécurité. La réglementation en vigueur impose que les établissements fournissent à leurs employés des EPI (Équipements de Protection Individuelle) conformes à certaines normes nationales et européennes. Pour les chaussures de sécurité, on distingue plusieurs types :

A lire également : Opter pour un service de permanence téléphonique

  • Norme S1 : chaussures antistatiques, munies d’un embout de protection résistant à une force de 200 Joules.
  • Norme S2 : mêmes caractéristiques que la norme S1 avec en plus une résistance à l’eau. 
  • Norme S3 : comme la norme S2 mais équipées également d’une semelle anti perforation.

Il existe également des chaussures de sécurité spécifiquement conçues pour certains métiers nécessitant une protection supplémentaire : chaussures de soudeurs, de bûcherons, de cuisiniers, etc. Prendre en compte ces normes est indispensable pour s’assurer que les chaussures apporteront un niveau de protection adéquat.

Consultez des experts dans le domaine, comme ceux chez Oxwork pour vous assurer d’obtenir des conseils adaptés à votre secteur et à vos besoins en matière de sécurité.

A lire aussi : Pourquoi créer un blog professionnel ?

Choisir la taille et la forme appropriées

Il est crucial de choisir une chaussure de sécurité à la bonne taille et avec une forme adaptée à son pied, pour garantir confort et efficacité. Voici quelques critères à prendre en compte :

  • La longueur : veillez à ce qu’il y ait environ 1 cm entre votre gros orteil et l’avant de la chaussure. Cela permet de prévenir les blessures causées par une chaussure trop petite ou mal ajustée.
  • La largeur : il est important que les chaussures ne compriment pas les côtés de vos pieds afin d’éviter les douleurs et les problèmes circulatoires
  • L’amorti : vérifiez également la qualité de l’amorti au niveau de la semelle intérieure pour éviter les risques de fatigue et de surmenage du pied durant une journée de travail.

Les matériaux et technologies

Les chaussures de sécurité sont conçues avec différents matériaux et technologies, qui offrent chacun des propriétés spécifiques. Parmi les plus courants :

  • Le cuir : respirant, résistant et durable. Il peut aussi être hydrofuge pour une protection supplémentaire.
  • Les matières synthétiques : souvent plus légères et offrant une bonne résistance à l’abrasion et aux déchirures. Elles sont également utilisées pour créer des chaussures vegan, sans matériaux d’origine animale.
  • Le Gore-Tex : membrane imperméable et respirante qui assure le confort du pied en évacuant l’humidité.

Pensez également aux technologies présentes dans la semelle extérieure (pour favoriser l’accroche, réduire le risque de glissade) et surtout dans la semelle intermédiaire (anti-perforation).

Considérer l’environnement de travail

Lorsqu’il s’agit de choisir des chaussures de sécurité, il est essentiel de prendre en compte l’environnement dans lequel vous évoluez. Sur les chantiers ou les sites industriels par exemple, les risques de blessures peuvent être plus importants, et il conviendra alors de sélectionner des chaussures répondant aux normes les plus strictes.

De même, si votre métier implique de travailler régulièrement sur des surfaces humides ou glissantes, privilégiez des chaussures avec une semelle antidérapante et résistante à l’eau. Si vous êtes exposés à des températures extrêmes ou au froid, optez pour des chaussures isolantes et thermiques.

Tenir compte de son confort

Le confort est un autre critère important pour choisir ses chaussures de sécurité. Si la priorité va à la protection, il n’en reste pas moins que plusieurs heures de travail dans une chaussure inconfortable peuvent engendrer des douleurs musculaires, de mauvaises postures ou des problèmes circulatoires. Voici quelques éléments à vérifier pour assurer le confort :

  • La légèreté : privilégiez des chaussures légères afin d’éviter la fatigue excessive des pieds.
  • Le maintien : assurez-vous que les chaussures soutiennent bien les pieds et les chevilles grâce à des renforcements adéquats.
  • La respirabilité : optez pour des matériaux qui permettent à l’humidité de s’évacuer ou prévoyez des chaussettes adaptées pour garder vos pieds au sec.
  • L’amortissement : choisissez des semelles intérieures avec un bon amorti pour éviter les douleurs articulaires et périostites tibiales.

Doser le compromis entre design et sécurité

Enfin, même si les aspects pratiques et sécuritaires doivent être considérés en premier lieu, l’esthétique peut également jouer un rôle mineur. Il existe désormais des modèles de chaussures de sécurité alliant côté pratique et design, comme certains fabricants proposent du choix en termes de couleurs et de style. Il est donc possible de trouver des chaussures qui plaisent tout en protégeant efficacement.

Bien choisir ses chaussures de sécurité nécessite une réflexion attentive quant aux normes, à la forme idéale pour son pied, aux matériaux utilisés, au confort mais aussi à l’environnement dans lequel on travaille. En prenant en compte tous ces critères, il est certain de faire un choix pérenne et adapté à ses besoins.

à voir