Qu’est-ce qu’un OPCO ?

Vous avez entendu parler du terme de OPCO ? L’acronyme OPCO signifie opérateur de compétences. Mais qu’englobe exactement ce terme ? Dans quels domaines s’applique-t-il dans le milieu professionnel ? On vous dit tout sur les OPCO dans notre article.

OPCO : la définition

Un OPCO est un opérateur de compétences. Cette définition fait référence au milieu de la formation et des entreprises. Les OPCO sont des organismes entièrement agréés par l’Etat en matière de formation. En lien avec les entreprises, les OPCO ont pour vocation et pour mission de financer l’apprentissage mais aussi de soutenir toutes les filières professionnelles dans la mise en place de certaines certifications professionnelles.

A lire également : Compte courant associé : tout ce que vous devez savoir

Les OPCO ont été créés en 2019 en lien avec la loi du 5 septembre 2018 relative à la réforme de la formation professionnelle. Les Opérateurs de Compétences sont techniquement chargés d’accompagner la formation professionnelle sur tous ses plans.

Un OPCO aide concrètement les entreprises, et en particulier les petites et moyennes entreprises (PME) à définir leurs besoins en formation, pour accompagner au mieux leurs salariés désireux de monter en compétences.

A voir aussi : Comment choisir un logiciel de gestion de paie ?

Parmi les missions essentielles et concrètes des OPCO, on retrouve :

  • La mise en place des financements liés aux contrats d’apprentissage et aux contrats de professionnalisation ;
  • La capacité à soutenir de manière concrète et technique les branches professionnelles en demande, afin de les aider à bien gérer leurs embauches (gestion prévisionnelle de l’emploi et des compétences – GPEC)
  • Déterminer avec et pour les entreprises de quelle manière elles peuvent prendre en charge les contrats de professionnalisation et d’apprentissage
  • Aider les entreprises à aller au bout de leur mission de certification, en bâtissant des référentiels solides et précis destinés à des publics qui émettent ce besoin précis. ceci permet de ne pas se tromper sur l’adéquation entre le public demandeur et la certification proposée par l’entreprise
  • Les OPCO fournissent un lien de proximité et une disponibilité qui permet aux entreprises de se développer en confiance quant à ce qu’elles proposent en termes de formation et de certification
  • De fait, les OPCO accompagnent les entreprises pour qu’elles ciblent bien les besoins de leurs salariés en les informant et en améliorant leur accès à la formation professionnelle
  • De nombreuses entreprises subissent de plein fouet les grandes mutations économiques de notre siècle : les OPCO les aident à s’adapter en prenant en compte leur secteur d’activités et en les accompagnant techniquement et efficacement pour toujours proposer des offres adaptées (emploi, formation, etc.)
  • Les OPCO étaient aussi auparavant chargés de récolter les contributions des employeurs au financement de la formation professionnelle. Cette mission a été récupérée par l’URSSAF et la MSA.

Il existe aujourd’hui 11 opérateurs de compétences agréés par l’Etat. Ils ont tous en satellites diverses branches professionnelles. Une logique est établie afin d’aider chaque acteur de la formation professionnelle à se situer de la bonne manière, au bon moment et au bon endroit, face au bon public.

Quels sont les 11 OPCO agréés par l’Etat ?

Actuellement, les 11 OPCO agréés par l’Etat sont les suivants : l’AFDAS (culture, médias, loisirs et sport), l’ATLAS (services financiers et de conseil), Uniformation ( et l’OPCO cohésion sociale), l’AKTO (entreprises à forte intensité de main d’œuvre ), l’ACAPIAT (agriculture, pêche et agroalimentaire), l’OPCO 21 (secteur interindustriel), l’OPCO Construction, l’OPCO Mobilités, l’OPCO Entreprises de proximité, l’OPCO Santé et l’OPCO Commerce.

Toute PME peut être rattachée à un OPCO. Ce rattachement dépend de la convention collective dont dépend l’entreprise en question. Afin d’y voir plus clair, les entreprises doivent se rendre sur le site internet du Ministère du Travail. Elles y trouveront une table de correspondance entre entreprises et conventions collectives (et donc avec les OPCO).

De manière alternative, les entreprises peuvent aussi entrer leur numéro IDCC (identifiant de la convention collective) afin de savoir à quel OPCO elles sont rattachées. Ce code est unique : il est attribué par le Ministère du Travail et reste distinct du numéro de brochure au Journal officiel.

Différence entre OPCO et OPCA ?

Les OPCO sont anciennement ce que l’on appelait les OPCA. OPCA signifie organismes paritaires collecteurs agréés. On comptait 20 OPCA, qui ont été logiquement regroupés en 11 OPCO. Ceci concerne 329 branches professionnelles, qui ont un référent plus direct et adapté.

Comment un OPCO agréé est-il financé ?

Les OPCO agréés par l’Etat sont tous financés par la contribution unique à la formation professionnelle. Celle-ci est notoirement collectée auprès des entreprises.

Grâce à ces versements, les OPCO sont en mesure d’améliorer la formation professionnelle, qui comprend entre autres l’alternance et le développement des compétences au sein des entreprises de moins de 50 salariés. Parallèlement, les organismes de formation eux-mêmes sont rattachés à un OPCO, l’OPCO AKTO.

Comment faire financer une formation professionnelle par un OPCO ?

Les PME sont rapidement confrontées à cette question. Faire financer une formation professionnelle est un moyen sûr pour les entreprises concernées par l’accompagnement des OPCO de drainer un public et des futurs salariés en totale adéquation avec leurs besoins.

Pour faire financer une formation par un OPCO, les entreprises doivent se rapprocher de leur OPCO afin de voir à quelle hauteur le financement est possible.

Un OPCO peut ainsi financer l’équipement des apprentis, les frais d’hébergement et de restauration ou encore les dépenses liées au tutorat et à la formation pédagogique des personnes qui seront les maîtres d’apprentissage au cœur de l’entreprise.

Une partie des dépenses annexes telles que la validation des acquis par l’expérience peut aussi être prise en charge par les OPCO via un forfait d’accompagnement : sachez-le !

Tout plan de formation initié par une entreprise de moins de 50 salariés peut être financé par un OPCP moyennant conditions. Vous êtes une entreprise dans le besoin et vous souhaitez monter un parcours de formation ? Votre OPCO peut vous aiguiller en vous fournissant les modalités concrètes du financement dont vous avez besoin.

En conclusion

En résumé, les services d’un opérateur de compétences sont multiples et ne sont pas à négliger lorsque l’on est chef d’une entreprise de moins de 50 salariés. Les opérateurs de compétences sont de réels leviers qui permettent, s’ils sont activés au bon moment, de contribuer au développement qualitatif d’une entreprise en termes d’offre de formation professionnelle.

à voir