Comment devenir coach sportif ?

Comment devenir coach sportif

Face à une demande de plus en plus croissance, le nombre de personnes désirants se faire suivre par des coachs sportifs ne cesse de s’accroitre. Penser donc à exercer ce métier pourrait être une bonne idée surtout si vous êtes un amateur du sport.

Dans ce cas, vous aurez besoin d’un diplôme professionnel, mais aussi de connaitre les étapes de création d’un club de fitness ou salle de sport. Le diplôme ou certificat doit être reconnu et vous autoriser à enseigner une ou plusieurs disciplines sportives en contrepartie d’une rémunération. Si donc vous nourrissez une telle ambition, on vous explique en détail dans cet article comment faire pour devenir coach sportif et exercer votre activité en toute légalité.

A lire également : Quelle assurance pour professionnelle ?

Suivre des formations

Toutes les formations de coaching sportif reconnues sont inscrites dans le répertoire national des certifications professionnelles. Les qualifications ne sont toujours pas les mêmes et des fois, elles peuvent varier selon l’activité dans laquelle vous souhaitez vous lancer. Les formations les plus classiques pour devenir coach sportif sont nombreuses et variées. Il est impératif de vous renseigner sur les plus adaptées à vos objectifs avant d’entamer la création d’entreprise.

Le BP JEPS

Le BP JEPS ou Brevet professionnel de la jeunesse de l’Éducation Populaire et du Sport est un diplôme obtenu au niveau IV. Cette formation qui dure généralement entre 9 et 12 mois est complète et regroupe l’essentiel à propos de champ de compétence que vous avez choisi. Le diplôme peut être obtenu en formation initiale ou en formation continue. Si vous souhaitez exercer en tant que coach sportif, il vous est conseillé d’obtenir un BP JEPS spécialisé Educateur sportif mention activités de la forme.

Lire également : Crédit Mutuel Centre : comment ouvrir un compte bancaire pro ?

Le DE JEPS

Le DE EJEPS ou encore Diplôme d’Etat de la jeunesse de l’éducation Populaire du sport est un diplôme de niveau III. Il vous donne la possibilité d’enseigner la remise en forme, mais aussi la performance, à l’image des compétitions locales, nationales, etc. Cette formation vise plus précisément ceux qui veulent approfondir leurs connaissances et compétences sur le métier.

Le CQP ALS

Le CQP ALS ou Certificat de Qualification Professionnelle Animateur de Loisir Sportif est le premier niveau de qualification vous autorisant à encadrer une activité physique. Cette qualification multisports est accessible même aux plus jeunes de 16 ans, à condition bien sûr d’atteindre la majorité à la date de certification.

Hormis ces trois formations, il y a aussi le STAPS ou Science et Techniques des Activités Physiques et Sportives qui est un diplôme de niveau II. On distingue différentes mentions qui vous permettent de vous spécialiser.

Devenir coach avec le régime d’auto-entrepreneur

Si vous voulez pratiquer l’activité d’entraineur sportif de manière indépendante, vous devrez systématiquement opter pour le régime d’auto entrepreneur. Avant de vous lancer, il faudra suivre et remplir certaines conditions et procédures.

Les avantages

Le statut de l’auto-entreprise ou micro-entreprise est un choix très favorable pour ceux qui veulent lancer leur propre activité.

En plus de cela, les procédures ne sont pas du tout compliquées puisque vous n’aurez qu’à effectuer une déclaration d’activité via le formulaire Cerfa PO. Cette démarche doit être faite au niveau du Centre de formalités des entreprises compétent.

En plus, du point de vue de la comptabilité, la gestion d’entreprise de coaching sportif est grandement allégée. Vous aurez pour mission de noter vos dépenses ainsi que vos achats dans un livre des recettes et des achats.

L’auto-entreprenariat présente également de grands avantages sur le plan fiscal. En effet, l’auto-entrepreneur profitera du régime de franchise en base de TVA. Ce qui veut dire qu’il n’aura pas besoin de facturer la TVA à ces clients. En conséquence, il vous sera possible de proposer des services à des tarifs de coaching nettement plus abordables que ceux de vos concurrents.

En ce qui concerne votre régime social, il faut souligner que le montant des cotisations sociales dues est estimé avec l’application d’un taux de cotisation sur le chiffre d’affaires. Pour les séances de coaching sportif, ce taux de cotisation est fixé à 22 %.

Par contre, si vous avez un chiffre d’affaires nul, vous ne serez pas obligé de payer de cotisations sociales.

Les étapes de création de la micro-entreprise

Afin de déclarer votre entreprise et commencer à exercer pleinement votre activité de coaching sportif, il vous faudra obligatoirement suivre certaines procédures.

Le remplissage du formulaire Cerfa

Dans le cadre de la déclaration de votre micro-entreprise, vous devrez remplir un formulaire Cerfa. Ensuite, il faudra constituer un dossier que vous devrez remettre au CFE compétent en fonction de la nature de votre activité. Puisque le métier de coach sportif est une profession libérale, il vous faudra donc remplir le formulaire Cerfa n°11768*09 PO PL.

En plus de cela, le dossier doit être accompagné de certains documents obligatoires :

  • Un exemplaire recto/verso de votre pièce d’identité ;
  • Un document servant de justificatif de domicile et datant de moins de trois mois ;
  • Une déclaration de non-condamnation ;
  • Une copie du diplôme de coach que vous avez obtenu grâce à une formation reconnue.

La déclaration de l’activité

La démarche à suivre afin de déclarer une activité d’auto-entrepreneur se fait de façon dématérialisée.

Alors, afin de devenir un coach sportif, vous devrez effectuer votre déclaration au niveau de la plateforme de l’URSSAF. Cette déclaration doit être effectuée un mois avant le début de votre activité.

Une fois que vous avez terminé cette formalité, un code APE ainsi qu’un numéro SIRET vous seront remis. Ce sont des informations indispensables pour bien démarrer votre activité.

devenir coach sportif

Devenir coach en créant une société

Vous bénéficiez d’un niveau de protection supérieur si vous choisissez une forme sociale pour exercer l’activité de coach sportif. D’autres avantages sont également liés à la création de société. De nombreuses formes de société s’offrent à vous : la SASU ou l’EURL si vous envisagez de vous lancer en solo ou bien la SAS ou la SARL si vous souhaitez vous associer avec d’autres personnes. Pour créer votre société, il faudra compter un certain nombre d’étapes.

La rédaction de statuts

Cette étape est cruciale dans la création de votre entreprise. En réalité, ces statuts permettent d’encadrer le fonctionnement ainsi que l’organisation de votre activité. Bien que les associés soient libres dans la rédaction des statuts, il existe des mentions obligatoires à respecter. Les statuts devront donc impérativement comporter les informations suivantes :

  • Le nom de l’entreprise
  • Son objet social
  • L’identité des associés
  • La valeur du capital social
  • Les apports des associés
  • La durée d’existence de l’entreprise.

Pour la création de votre future structure, il faut que vous constituiez un capital social. Ce dernier est composé des apports en numéraire des associés. Une fois que vous avez établi le capital social de votre société, il faudra ensuite le déposer sur un compte bancaire professionnel.

Après que le dépôt ait été effectué, vous recevrez une attestation que vous devrez présenter lors de la procédure d’immatriculation.

La publication d’une annonce légale

Pour que l’existence de votre société soit connue par les tiers, il faut obligatoirement faire une publication dans un journal d’annonces légales JAL. Il est aussi important que ce dernier se trouve dans le même département que votre micro-entreprise. Ceci fait, vous obtiendrez une attestation de publication.

Le montage du dossier d’immatriculation

Avant d’entamer la procédure d’immatriculation d votre société, il faudra impérativement constituer un dossier accompagné de certains documents :

  • Un formulaire Cerfa MO complété puis signé ;
  • Un exemplaire de votre attestation de non-condamnation ;
  • Une attestation de versement de capital,
  • Une attestation de parution ;
  • Un chèque pour le paiement des émoluments du greffe.

L’immatriculation au greffe

Pour clore la procédure de création de votre société de coaching sportif, vous devrez réaliser son immatriculation au niveau du Centre des formalités des entreprises. Cette étape est le point de départ de la naissance juridique de votre entreprise.

Après cette immatriculation, vous recevrez un extrait kbis qui permet de justifier l’existence de cette dernière.

Les coûts pour établir une société

Au moment de la création de votre entreprise, vous serez amené à effectuer différentes formalités. Et à chacune de ces étapes, il y aura des frais à payer.

Les frais de rédaction de statut

Qui dit création de société dit également rédaction des statuts pour établir les règles de fonctionnement. Afin de rédiger vos statuts, vous avez le choix entre trois alternatives qui sont les suivantes :

La rédaction par vous-même : dans cette formule, vous ne payerez aucuns frais. Mais, il faut avoir suffisamment de compétences dans le domaine juridique.

La rédaction par un avocat ou un notaire : cela implique s des frais s’élevant de 1.500 à 2.500 euros.

Le recours à une plateforme juridique : Si vous effectuez la rédaction de vos statuts à partir d’une plateforme juridique en ligne, les frais seront compris entre 175 et 221 euros.

Les frais d’annonce légale

Rappelons que pour créer votre structure, il est nécessaire de publier une annonce dans un Journal d’annonces légales. Les frais de cette formalité ne sont pas fixes et dépendent généralement du régime juridique choisi. Ainsi donc, les frais à débourser ici sont compris entre 150 et 200 euros HT. Le tarif sera toutefois supérieur dans les départements de la Réunion et de la Mayotte.

Enfin, avant de vous lancer, vous devrez définir le lieu d’exercice de votre activité : à domicile ou dans une salle de sport ? Renseignez vous sur les atouts et les limites de chaque option pour faire le bon choix.

à voir

Conciergerie : comment facturer ?

De nos jours, de plus en plus de personnes qui sont en voyage utilisent les services d’hôtel ou de location. Parmi ces services, la conciergerie ...