Live shopping VS shopping traditionnel : ce que préfèrent les consommateurs

Qui ne connaît pas la séance de shopping traditionnelle ? C’est cette séance pour laquelle on peut consacrer toute une journée à traîner dans les centres commerciaux et à aller de boutique en boutique pour faire nos achats, mais connaissez-vous le live shopping ? De par son appellation, vous vous dites qu’il s’agit sûrement d’une manière de faire son shopping en ligne. Même si le live shopping commence à se développer en France, il reste encore inconnu pour un bon nombre. Vers quelle manière de faire du shopping, la balance se penche si on questionne les consommateurs : vers le shopping traditionnel ou vers le live shopping ?

C’est quoi le live shopping ?

Pour y voir plus clair, définissons d’abord le live shopping. Appelé aussi live commerce ou live selling, le live shopping peut être défini comme un téléachat, mais contrairement au téléachat classique, il se passe en ligne. Sur un live shopping, on a un ou plusieurs animateurs qui sont souvent des personnalités connues. Leur rôle est de présenter un produit en direct et de leur côté, les internautes peuvent faire un achat en direct. Les viewers peuvent également interagir en live via le tchat ou les commentaires.

A lire en complément : Zoom sur 4 raisons principales pour faire créer son site internet par un professionnel        

Il ne faut pas confondre « live shopping » et « social commerce ». Certes, ils font partie aujourd’hui de la collection de tendance e-commerce et des canaux relationnels et transactionnels incontournables, mais ce sont deux approches bien différentes.

A lire en complément : Stratégies de content marketing éprouvées pour attirer et fidéliser les clients avec succès

L’intérêt porté sur le live shopping

Même si on en parle de plus en plus, seul un peu moins d’un quart de la population française en a entendu parler. D’après une étude réalisée par Omnibus sur plus de 2000 consommateurs français, certains en ont entendu parler sans savoir de quoi il s’agit et seuls près de 8% des Français peuvent définir clairement le live shopping et comprendre l’essentiel du live shopping. 8% des 2000 consommateurs français, c’est déjà très peu, mais c’est encore bien moins qui ont participé à une session de live shopping. La plupart de ces participants sont des jeunes avec une tranche d’âge entre 18 et 24 ans.

Les avis divergent lorsqu’on présente le live shopping aux consommateurs. Seulement un faible pourcentage est intéressé et beaucoup disent préférer le shopping traditionnel. La tranche d’âge est d’ailleurs repoussée jusqu’à 44 ans lorsqu’on présente le concept du live shopping. Un bon nombre est prêt à faire leurs achats de vêtements et chaussures, de produits cosmétiques et d’éléments de décoration en live shopping.

Le shopping traditionnel encore d’actualité

Malgré le succès grandissant du live shopping, la majorité des consommateurs français préfèrent le shopping traditionnel. Ils soulignent leur préférence pour les canaux de vente traditionnels. Un bon nombre, de par la méconnaissance du procédé, n’y a tout simplement pas confiance. Il y a également ceux qui évoquent le manque de temps : ils n’ont tout simplement pas le temps pour rester devant une présentation trop publicitaire. D’autres disent que les produits et services présentés dans les live shopping ne sont pas toujours intéressants et ne répondent pas forcément à leurs besoins.

à voir