Pourquoi la sécurité est-elle importante lorsqu’on travaille sur des ponts ?

La construction d’un pont est une entreprise délicate et compliquée exigeant des connaissances particulières. De nombreux facteurs entrent en jeu en fonction du type de pont à construire et des méthodes à adopter. Au cours de la construction et durant la maintenance du pont, la sécurité des travailleurs passe avant tout. Les travaux sur le chantier présentent des risques. Tous les ouvriers en sont déjà conscients. Par conséquent, ils doivent, eux aussi, prendre des précautions pour se protéger. Afin de réduire les risques, nous vous conseillons de mettre à leur disposition tous les équipements de protection nécessaires. Quels sont-ils ?

La construction d’un pont est un processus complexe qui exige précision et sécurité

La construction d’un pont nécessite de grands travaux qui requièrent de l’attention. Effectivement, la construction ainsi que la maintenance exigent un travail méticuleux. Par ailleurs, la sécurité des travailleurs doit toujours être prise en considération.

A voir aussi : Comprendre le code NAF : signification et utilité dans le monde des affaires

La construction du pont

L’aménagement d’un pont inclut l’utilisation de matériaux lourds tels que les grues, les machines de chantier et d’autres équipements. Afin d’assurer la sécurité des ouvriers, nous vous invitons à vérifier systématiquement l’état des appareils de manutention ou de levage, des échafaudages, des échelles, etc. Il en va de même pour le système anti-chute, qui doit afficher la configuration adéquate pour éviter tout type d’accident. L’objectif est de les minimiser tout au long du travail de construction.

La maintenance du pont

Considéré comme un patrimoine culturel d’une commune, le pont constitue un ouvrage d’art permettant de franchir un obstacle, qu’il soit artificiel ou naturel. Il assure le transit des personnes et des marchandises. Par conséquent, le suivi et le contrôle de l’état d’un pont doivent être systématiques. L’inspection visuelle rapide inventorie les éventuelles dégradations (les éclatements, les fissures, la présence de rouille, etc.). Ce travail consiste à examiner minutieusement toutes les parties de l’ouvrage, même celles difficiles d’accès.

A voir aussi : Pourquoi faire des cartes de visites autocollantes ?

L’inspection est suivie d’un diagnostic qui évalue l’origine des détériorations. En tant qu’employeur, vous êtes tenu de garantir la conformité de la sécurisation des opérateurs dans l’accomplissement de leurs tâches. Il est important de les informer sur les consignes de sécurité et de leur fournir les équipements adéquats pour qu’ils puissent travailler dans les meilleures conditions.

système anti-chute chantier pont

Les travaux sur les ponts présentent de nombreux dangers

Afin de réduire les risques d’accident lors de la construction d’un pont, vous êtes tenu de sécuriser le travail en hauteur. Les chutes, les chocs électriques et l’exposition aux produits chimiques peuvent survenir à tout moment.

Les risques de chute

Les ponts se déclinent dans de nombreuses structures architecturales. Toutefois, la construction et la maintenance présentent toujours des risques. Pour prévenir les chutes durant les interventions en hauteur, il convient de mettre en place un plan de travail équipé. Nous vous suggérons d’utiliser des garde-corps modulables, rigides et résistants. Pour la protection des ouvriers assurant des chantiers de ce type, optez pour un système anti-chute individuel moderne. Il doit être équipé de dispositifs d’amarrage et de points d’ancrage pour limiter les effets d’une chute libre de plus d’un mètre.

Les chocs électriques

Les effets des chocs électriques dans le corps peuvent passer d’un simple picotement à des brûlures externes ou internes. La personne touchée risque d’être victime d’une perturbation de la fréquence cardiaque, d’un arrêt respiratoire ou d’une paralysie des muscles. Différentes mesures de protection doivent être appliquées afin que les opérateurs puissent travailler en toute sécurité :

  • fournir des équipements de protection individuelle,
  • vérifier et isoler les installations électriques,
  • mettre en place des mesures de protection pour les travaux près de (ou sur) ces installations électriques, etc.

L’objectif est d’éviter tout contact avec des pièces nues sous tension ou mises accidentellement sous tension.

L’exposition aux produits chimiques

Afin d’éviter la formation d’atmosphères explosives, vous êtes tenu de prendre des mesures organisationnelles et techniques. Nous vous recommandons d’inventorier en premier lieu les produits utilisés sur le chantier de construction. Il est important d’identifier les caractéristiques de ces produits, les conditions de température, de pression, de décomposition, etc. Ensuite, veillez à prévoir leurs éventuels dysfonctionnements. Des fuites, un arrêt du système de refroidissement ou de ventilation peuvent se produire. Enfin, déterminez les possibles sources d’inflammation afin de réduire les conséquences. L’objectif consiste à éviter une explosion.

Les travailleurs doivent prendre des précautions pour se protéger de ces dangers

Un bon plan de prévention assure une coordination efficace des actions, pour améliorer la sécurité sur le chantier. Les ouvriers doivent prendre les précautions nécessaires sur leur lieu de travail pour travailler dans les meilleures conditions. Ils doivent suivre en amont une formation sur la sécurité et l’hygiène durant la construction d’un pont. Cela permet d’éviter les accidents de travail et leurs possibles impacts sur l’environnement.

Pour pouvoir intervenir rapidement en cas d’accident, une formation sur les gestes de premiers secours est également indispensable. Durant les séances de formation, ils apprennent à utiliser convenablement tous les équipements de protection et à respecter toutes les règles de sécurité.

Les travailleurs doivent également :

  • apprendre à identifier les risques pour savoir comment les prévenir,
  • suivre à la lettre les consignes données par le chef de chantier,
  • veiller à ce que les machines et les outils qu’ils utilisent ne représentent pas de danger, ni pour eux ni pour les autres.

Nous vous conseillons d’inscrire vos ouvriers à des formations de courte ou de longue durée pour leur permettre de gagner en compétence. Ils auront ainsi toutes les cartes en main pour s’améliorer dans l’exercice de leur métier tout en maîtrisant les mesures de sécurité techniques et de prévention des risques.

Zoom sur les équipements de sécurité des travailleurs

Pour prévenir tout risque d’accident dans un chantier, la mise à disposition d’EPI reste la solution idéale. Pourtant, tous les équipements de protection individuelle doivent être choisis suivant les risques rencontrés durant la construction d’un pont. Nous vous conseillons de vous assurer qu’ils soient assez confortables, faciles d’utilisation et compatibles avec le port d’autres EPI.

Le casque

Le casque est sûrement l’équipement de sécurité le plus emblématique du secteur des travaux publics. Cependant, il doit respecter les règles établies par le contexte du travail de construction d’un pont. Vous avez le choix entre le casque électriquement isolant, le casque anti-heurt, etc.

Les chaussures de sécurité

Les chaussures protègent surtout contre les chocs. Toutefois, certains modèles sont conçus pour protéger vos pieds contre le feu, les agents agressifs, les produits chimiques, etc. Nous vous recommandons de choisir la paire de chaussures qui convient aux conditions de travail à effectuer.

Le harnais de sécurité

Le harnais assure votre sécurité pendant que vous êtes suspendu. Optez pour un dispositif à double point d’ancrage. Dans le cas des travaux nécessitant d’être suspendu en hauteur, misez sur un harnais à cinq points d’ancrage et doté d’une sellette.

Les lunettes et les gants

En France, les lunettes doivent répondre à la norme NF EN 166. Cette norme détermine les exigences générales qui s’appliquent à la protection des yeux et assure la résistance des lunettes. En fonction du contexte de travail, d’autres normes peuvent s’y ajouter. Les gants, eux, constituent de véritables barrières contre les risques thermiques, mécaniques, électriques ou chimiques.

Les protections auditives

Les bruits assourdissants règnent sur un chantier et il est impossible d’y échapper. Le port d’une protection spécifique est incontournable pour éviter tout problème auditif. La liste des équipements de protection individuelle ne s’arrête pas là. L’objectif est d’éliminer ou de limiter les éventuels dangers pour un environnement de travail sûr. Les équipements utilisés doivent correspondre aux risques lors de la construction du pont.

Les conséquences dramatiques d’un accident sur un pont mal sécurisé

Les conséquences d’un accident sur un pont mal sécurisé peuvent être dramatiques, voire catastrophiques. Les travailleurs sont les premiers concernés par ces accidents, qui peuvent causer des blessures physiques graves ou même la mort.

Baisse de productivité

Un accident sur le lieu de travail peut engendrer une baisse significative de la productivité et du moral des équipes. Effectivement, lorsque l’on subit un traumatisme physique important, on pense à bien l’entreprise.

Dommages à la réputation

Lorsqu’un accident se produit sur un chantier mal sécurisé, cela peut nuire considérablement à la réputation de l’entreprise responsable du site. La mise en cause publique peut générer une perte importante d’image ainsi qu’une défiance vis-à-vis des clients potentiels.

Risque juridique

Il existe aussi un risque juridique majeur associé aux accidents survenus dans le cadre professionnel. Si une entreprise ne respecte pas ses obligations légales en matière de sécurité au travail, elle s’expose à des poursuites judiciaires potentiellement coûteuses.

Les réglementations en matière de sécurité sur les chantiers de construction de ponts

Les accidents sur les chantiers de construction de ponts sont souvent liés à des manquements aux réglementations en matière de sécurité. Pour garantir la sécurité des travailleurs, il faut, dans le domaine des travaux publics, plusieurs textes sont mis en place pour garantir la protection des employés. La loi impose par exemple aux entreprises de fournir un équipement adéquat permettant d’assurer leur propre sécurité. Les vêtements de protection individuelle (EPI) doivent être adaptés au type d’intervention effectuée.

Les risques spécifiques liés aux travaux sur les ponts ont été identifiés et encadrés par une réglementation appropriée. Les intervenants peuvent ainsi se référer à la norme EN 1317-6 pour connaître les exigences en termes de sécurité au travail. Cette norme précise notamment l’obligation d’utiliser un garde-corps temporaire lorsqu’un écart entre le bord du tablier ou du trottoir dépasse 1 mètre ainsi que l’utilisation obligatoire d’un système anti-chute lorsque l’écart excède 2 mètres. Toutes les opérations verticales supérieures à 5 mètres font aussi l’objet d’une réglementation stricte.

La réglementation en matière de sécurité sur les chantiers de construction de ponts insiste aussi sur l’importance d’une formation adéquate des travailleurs à la sécurité. Les entreprises sont tenues d’organiser des sessions de formation liées aux risques spécifiques du secteur et au maniement des équipements.

Les réglementations en matière de sécurité sont essentielles pour garantir la protection des travailleurs lorsqu’ils interviennent sur les chantiers de construction de ponts. En respectant ces réglementations et en fournissant un équipement adéquat, les entreprises peuvent s’assurer que leurs employés travaillent dans des conditions optimales de transport et de sécurité au travail.

à voir

Comment remplir un seau d’eau ?

Tu as rempli un seau aujourd’hui ? est un livre inspirant et positif pour enfants qui aborde les relations humaines et la nature du bonheur. A ...