Qui sont les ESAT et Entreprises Adaptées, et pourquoi faire appel à eux dans le cadre de sa politique d’achats responsables ?

Outre la responsabilité envers le climat et l’environnement, la responsabilité sociale est aussi aujourd’hui un aspect important pour chaque entreprise. Dans ce contexte, les entreprises de plus de 20 salariés ont l’obligation de posséder au moins 6% de personnel en situation de handicap (disposant d’une Reconnaissance en Qualité de Travailleurs Handicapés) dans leurs effectifs. C’est là qu’interviennent les Entreprises Adaptées (EA) et les Établissements et Services d’Aide par le Travail (ESAT). Mais qui sont-ils et pourquoi devrait-on faire appel à eux dans le cadre d’une politique d’achats responsables ? C’est ce que nous allons voir dans cet article !

Quelle différence entre l’ESAT et les Entreprises Adaptées (EA) ?

Les personnes handicapées ont tout aussi besoin de travailler. Comme toute autre personne, elles doivent couvrir leurs besoins financiers en exerçant une activité professionnelle. Et c’est là qu’interviennent les ESAT et EA. Ces deux types d’établissements ont la particularité de privilégier le travail des personnes handicapées. Il y a toutefois une différence dans leur mode de fonctionnement.

A découvrir également : Comment mettre en place un régime de prévoyance entreprise efficace et avantageux

Les ESAT (Établissements et Services d’Aide par le Travail) sont des structures médico-sociales. À la différence d’autres établissements similaires, ceux-ci accordent une importance particulière aux personnes handicapées. Ils emploient ainsi des personnes à capacité réduite et adaptent leurs tâches en fonction de leur handicap.

A lire également : Comment l’affacturage peut vous faire gagner du temps et de l’argent ?

Quant aux Entreprises Adaptées (EA), elles relèvent d’une structure juridique « classique » (SA, SAS etc.), mais avec un même objectif social que les ESAT ; elles privilégient également la réinsertion par l’emploi de personnes en situation de handicap. L’une des différences fondamentales entre ces deux structures réside dans le niveau d’accompagnement médico-social et d’adaptation du travail qui demeure bien plus élevé en ESAT qu’en EA, notamment en raison d’un handicap très souvent plus « lourd » chez les travailleurs d’ESAT.

Bon à savoir : outre les ESAT et EA, les entreprises “traditionnelles” doivent aussi recruter des personnes en situation de handicap. Pour cela, elles peuvent se faire accompagner par l’Agefiph (En savoir plus sur cet article).

Pourquoi faire appel aux ESAT et Entreprises Adaptées ?

Maintenant que l’on sait ce que sont les ESAT et Entreprises Adaptées, il est temps de répondre à notre deuxième question. Pourquoi faire appel à eux dans le cadre de sa politique d’achats responsables ?

Inclusion sociale et professionnelle

Étant donné que les ESAT et EA bénéficient d’un personnel à majorité handicapé, le fait de recourir aux services de ces établissements s’inscrit parfaitement dans une démarche d’inclusion sociale. En les choisissant comme partenaires, vous contribuez au développement de ces entreprises responsables et, donc, au développement de l’activité professionnelle des personnes handicapées.

Respect de l’Obligation d’Emploi de Travailleurs Handicapés (OETH)

Comme nous l’avons déjà précisé plus haut, les entreprises de plus de 20 salariés sont tenues par la loi française d’employer au moins 6% de travailleurs en situation de handicap. Voici un lien pour obtenir plus d’infos sur cette loi. Collaborer avec des ESAT et EA permet donc aux entreprises de répondre à ces quotas tout en favorisant la diversité au sein de leur effectif.

Qualité des prestations et produits

Les ESAT et EA sont souvent spécialisés dans des domaines spécifiques, et les travailleurs en situation de handicap qu’ils emploient sont formés pour fournir des prestations de qualité. Faire appel à ces structures garantit donc des produits ou services répondant aux standards les plus élevés. C’est d’ailleurs ce qui ressort d’une large enquête menée par le Réseau Gesat dans le cadre de son Observatoire économique national des Achats responsables qui indique le chiffre édifiant de 97% des clients d’ESAT/EA satisfaits ou très satisfaits des prestations confiées à ces derniers.

Contribution à une économie sociale et solidaire

La collaboration avec des ESAT et EA s’inscrit aussi dans une démarche d’économie sociale et solidaire. Cette solidarité ne peut que renforcer l’image de l’entreprise, contribuant alors à améliorer sa réputation. C’est d’autant plus important que les consommateurs d’aujourd’hui sont particulièrement sensibles aux valeurs éthiques des entreprises.

à voir