Le portage salarial : tout sur cette forme d’emploi moderne

Le portage salarial permet au salarié d’effectuer librement ses activités tout en profitant des avantages du statut de salarié. Environ 90 000 salariés indépendants ont emprunté cette voie. Le portage salarial est-il fait pour vous ?

Le portage salarial : une formule gagnante

A lire en complément : Venmo : application de paiement peer-to-peer

L’un des premiers points forts de cette forme d’emploi est le fait de pouvoir fixer soi-même son salaire. Mais en même temps, en tant que salarié, on a droit à des couvertures sociales. Comme tous les salariés ordinaires, le salarié porté paie ainsi des cotisations sociales.

Les personnes ayant des compétences particulières sont les plus avantagées dans cette forme d’emploi. Elles peuvent trouver du travail plus facilement grâce au portage salarial. Le service permet aux travailleurs désireux de travailler à l’international de trouver l’entreprise qui a besoin d’eux. Vice versa, les entreprises trouvent exactement les profils et compétences dont elles ont besoin.

A lire en complément : Industrie : prévenez la fuite de liquides polluants dans votre entreprise

Estimation du salaire d’un salarié porté

Dans l’absolu, le consultant n’est pas en mesure de fixer librement son salaire. C’est son tarif journalier moyen ou TJM qu’il peut fixer. Le TJM permet de calculer à son tour le chiffre d’affaires du consultant. Le salaire du salarié porté s’obtient retirant les cotisations sociales et les frais de gestion. À noter que ces frais de gestion varient de 5 à 10% du chiffre d’affaires et que d’autres frais peuvent être appliqués.

En toute logique, il est alors important d’exercer une activité qui rapporte, car il faut atteindre au moins 300 euros de TJM. C’est le seuil minimum pour être rentable. Pour en avoir le cœur net, faites simplement une simulation portage salarial pour voir si cette formule est faite pour vous.

Indications pour choisir l’entreprise porteuse

Avez-vous pu conclure que le portage salarial est la forme d’emploi qui vous convient le mieux ? Il ne vous reste plus qu’à trouver la bonne société de portage salarial avec les bons critères.

Les types de services fournis

La société de portage salarial est plus qu’un interlocuteur entre vous est l’entreprise qui vous paie pour vos services. Elle gère tout l’aspect administratif, financier et juridique de votre activité. Mais en plus, la société de portage peut accompagner le consultant par le biais de plusieurs services. Il peut s’agir d’organisme de formation, d’accompagnement fin de missions, apport d’affaires et offres de missions, etc.

Le réseau d’entreprises de la société de portage

En tant qu’intermédiaire entre le consultant et les entreprises, la société doit avoir la confiance de ces deux parties. Plus une société de portage a un carnet d’adresses fourni, plus elle est susceptible de trouver le contrat de votre rêve.  Une société qui dispose des contacts parmi les entreprises de CAC 40 est en l’occurrence le meilleur tremplin pour votre carrière.

Fiabilité et assurance de la société de portage salarial

Plus longtemps une société de portage salarial a existé, plus elle a de l’expérience dans son domaine. Cette ancienneté ajoutée à une solide réputation forme le pilier de la fiabilité de la société. D’un autre côté, une telle société doit être à même de présenter une garantie financière. C’est l’assurance qui vous permet d’être payé quoiqu’il advienne.

Les différents modes de réglage disponibles sur les e-cigarettes

La vape est devenue en quelques années un sujet de prédilection pour les fumeurs souhaitant arrêter le tabac. Les cigarettes électroniques ont gagné en popularité et leur utilisation reste simple pour les débutants, mais elle peut se complexifier avec l’ajout des différents modes de réglage disponibles sur la plupart d’entre elles.

Certains modèles disposent d’un mode Bypass qui permet à votre e-cigarette de fonctionner comme s’il n’avait pas son propre chipset électrique. Ce mode laisse passer directement la puissance maximale que peut fournir sa batterie. Autrement dit, c’est une sorte de mode mécanique dans lequel vous avez plus de contrôle sur le courant électrique qui traverse votre appareil.

Le mode Curve (ou CCW/CCT) quant à lui offre aux utilisateurs avancés une option personnalisable permettant d’adapter la température et/ou la puissance au profil du vapoteur selon ses préférences. Il s’agit d’un outil très précis pour personnaliser votre expérience selon vos goûts.

Parmi ces modes figure aussi celui du TCR ou Coefficient Thermique des résistances. C’est un paramètre relativement avancé qui permet aux vapoteurs expérimentés d’utiliser différents types de fil résistif tels que l’acier inoxydable ou encore le nickel afin qu’ils soient pris en compte lors du réglage optimisé des températures et puissances.

Certains fabricants ont décidé d’inclure un ‘mode puff’. Il s’agit simplement là, non pas du régime alimentaire d’un chat, mais du nombre de bouffées que vous pouvez prendre avant de recharger votre cigarette électronique. Ce mode est utile pour les personnes qui cherchent à contrôler leur consommation et leurs habitudes de vapotage.

Si vous êtes débutant dans la vape, il est recommandé d’utiliser le mode VW. Mais n’hésitez pas à tester les autres modes pour améliorer votre expérience et trouver celui qui correspondra le mieux à vos besoins et envies.

Les avantages fiscaux du portage salarial pour les salariés portés

Le portage salarial est une forme d’emploi qui présente de nombreux avantages pour le travailleur indépendant. En plus de la gestion administrative et juridique, il offre aussi des avantages fiscaux non négligeables.

Grâce à son statut hybride entre salarié et travailleur indépendant, le salarié porté bénéficie d’un régime fiscal très attractif. Il peut notamment prétendre au régime de l’auto-entrepreneur ou bien opter pour un régime réel simplifié. Cela permet au consultant en portage de travailler avec une charge fiscale allégée.

En tant que travailleur indépendant, vous pouvez déduire certaines charges professionnelles telles que les frais liés à votre activité (locaux professionnels, abonnement téléphonique…), vos formations ou encore les cotisations relatives à votre retraite complémentaire. Ces différents types de dépenses peuvent être rapidement coûteux et pesants sur le budget du consultant, mais grâce au système du portage salarial, elles deviennent tout simplement déductibles des impôts.

En choisissant la voie du portage salarial plutôt qu’une création d’entreprise individuelle traditionnelle, vous évitez toutes sorties financières hasardeuses dans votre entreprise sans savoir si elle sera rentable dans le futur. Si vous ne trouvez pas suffisamment de clients, vous ne gagnez pas d’argent, mais cela n’affecte en rien votre situation financière. Vous continuez à être payé par la société de portage salarial quel que soit le nombre de contrats signés. Le portage salarial est donc une solution idéale pour les consultants qui souhaitent se lancer sans prendre trop de risques.

Le portage salarial offre un statut fiscal avantageux et des avantages fiscaux non négligeables aux travailleurs indépendants tout en leur offrant une sécurité financière optimale. C’est pourquoi il s’agit aujourd’hui d’une alternative très prisée dans le monde du travail freelance.

Comment bien négocier son contrat de portage salarial avec l’entreprise porteuse

Le portage salarial est une solution idéale pour les travailleurs indépendants qui souhaitent bénéficier des avantages du statut de salarié tout en conservant leur autonomie et leur liberté d’action. Pensez à bien négocier son contrat de portage salarial avec l’entreprise porteuse afin d’éviter toute ambiguïté ou malentendu.

Voici quelques conseils pratiques pour mener à bien cette négociation :

Vérifiez le montant des frais facturés par l’entreprise porteuse

Pensez à bien vérifier les tarifs pratiqués par la société de portage salarial avant de signer un contrat avec elle. Les frais facturés peuvent varier considérablement d’une entreprise à l’autre, allant généralement entre 5% et 15% du chiffre d’affaires réalisé. Pensez à bien vous renseigner sur ces différents éléments ainsi que sur les services proposés par la société (gestion administrative, juridique, etc.) afin que ceux-ci soient adaptés à vos besoins.

Soyez attentif aux clauses présentes dans votre contrat

Lorsque vous signez un contrat avec une entreprise porteuse, assurez-vous qu’il ne contient pas de clauses abusives ou contraignantes qui limiteraient votre liberté d’action ou nuiraient à vos intérêts professionnels.

  • • Le taux horaire de facturation et les frais annexés,
  • • Les engagements quant à la durée du contrat, ainsi que la possibilité de le rompre,
  • • Les modalités relatives aux périodes d’essai ou aux renouvellements de contrat.

N’hésitez pas à poser des questions pour éclaircir certains points

Si vous avez des interrogations sur les termes du contrat proposé par votre entreprise porteuse, n’hésitez surtout pas à en faire part. Pensez à bien lire les stipulations du document avant toute signature.

Assurez-vous d’avoir une couverture sociale complète

Le portage salarial permet au travailleur indépendant de bénéficier d’une protection sociale similaire à celle d’un salarié classique (santé, retraite, etc.). Soyez vigilant lorsqu’il s’agit de cette question afin qu’elle soit bien prise en charge par l’entreprise porteuse.

Négocier son contrat avec une entreprise porteuse nécessite attention et vigilance. En respectant ces quelques règles simples mais importantes, il sera possible pour le consultant indépendant de signer un accord tout-à-fait satisfaisant qui lui donnera confiance dans sa nouvelle formule professionnelle choisie : le portage salarial.

à voir